Un grand pas en avant dans le transfert de la collection des expropriés de Forillon

Un grand pas en avant dans le transfert de la collection des expropriés de Forillon

Le transfert comprend la collection ethnologique des expropriés de Forillon datant de 1971 et une partie des objets provenant de la Gaspésie acquis dans les années 1980.

Crédit photo : Le Pharillon – Jean-Philippe Thibault

Après avoir reçu en mars une lettre d’intention claire en faveur du rapatriement de la collection ethnologique des expropriés de Forillon vers le Musée de la Gaspésie, la démarche va bon train et l’institution muséale vient de confirmer que leur plan d’agrandissement répond entièrement aux critères exigés par Parcs Canada, propriétaire de ces artefacts.

Si tout va comme prévu, le Musée sera donc agrandi et une aile additionnelle s’ajouterait pour accueillir ces quelque 6 000 objets qui reposent en partie dans un entrepôt à Québec. Des plans d’architecte ont été déjà été dessinés.

Le plan d’agrandissement pour une aile additionnelle au Musée de la Gaspésie.

La directrice générale du Musée, Nathalie Spooner, explique qu’une étude a été présentée récemment à Parcs Canada et que toutes les conditions de conservation demandées étaient respectées. « On a rencontré le parc Forillon le mois dernier en leur présentant l’étude de faisabilité et on rencontre tous les critères pour s’assurer que tous les objets seraient bien conservés […] que ce soit l’atmosphère, l’étalage ou la mise en place des objets dans un endroit sûr et protégé », explique-t-elle.

Cette dernière ajoute que le transfert de la collection des expropriés de Forillon de Parcs Canada au Musée de la Gaspésie sera officiellement confirmé au moment où l’agrandissement se sera entièrement concrétisé. Rappelons que le transfert comprend la collection ethnologique des expropriés de Forillon datant de 1971 et une partie des objets provenant de la Gaspésie acquis dans les années 1980, en complément à la collection initiale. Entre-temps, une vaste campagne de financement sera lancée dans les prochains mois.

« C’est un dénouement positif pour tous les Gaspésiens. Le Musée se réjouit de dévoiler aujourd’hui les plans de l’agrandissement qui marque une étape importante dans la démarche. Il reste beaucoup à faire, tous ensemble, nous réussirons à concrétiser ce grand projet. Nous avons besoin de l’appui de tout un chacun », conclut Nathalie Spooner.