Le taux de diplomation en progression dans la région

Le taux de diplomation en progression dans la région

Dans la région, incluant les Îles-de-la-Madeleine, la barre symbolique des 70% a été atteinte à très exactement 70,2%, quelques dixièmes de points seulement sous la moyenne provinciale.

Crédit photo : Photo Le Pharillon - Jean-Philippe Thibault

La proportion des élèves qui obtiennent un premier diplôme ou une première qualification connaît une constante progression au Québec. Et la Gaspésie épouse cette tendance générale.

Dans sa plus récente mise à jour rendue publique hier, le ministère de l’Éducation a dévoilé ses chiffres concernant les élèves qui, avant l’âge de 20 ans et cinq ans après leur entrée au secondaire, à la formation générale, à l’éducation des adultes ou à la formation professionnelle, ont obtenu leur diplôme.

Dans l’ensemble du Québec, la proportion a bondi de 65,9% à 70,8% en quatre ans (entre les cohortes de 2008 et 2011). Dans le réseau public uniquement et pour le même laps de temps, l’augmentation est similaire, s’élevant de 60,1% à 65,8%. À l’image de ces deux derniers exemples, la Gaspésie connaît également une augmentation constante de son taux de diplomation. Dans la région, incluant les Îles-de-la-Madeleine, la barre symbolique des 70% a été atteinte à très exactement 70,2%, quelques dixièmes de points seulement sous la moyenne provinciale.

Localement, la hausse est également considérable alors que la Commission scolaire des Chic-Chocs a connu une hausse constante de sa diplomation pour les quatre dernières cohortes, passant de 60,2% à 67,8%. Cette proportion reste cependant la plus basse de la Gaspésie et en deçà de la moyenne provinciale. Quant à elle, la petite commission scolaire anglophone Eastern Shores enregistre les meilleures performances avec plus de 3 élèves sur 4 qui terminent leur parcours académique dans les cinq ans suivant leur entrée scolaire, soit 76,4% d’entre eux. À noter en terminant que la Gaspésie avec ses 70,2% fait mieux que ses voisins du Bas-Saint-Laurent à 68,3%.

 Diplôme dans les 5 ans Cohorte 2008 Cohorte 2009 Cohorte 2010 Cohorte 2011
Chic-Chocs 60,2% 63,7% 65,3% 67,8%
Eastern Shores 64,0% 80,5% 66,7% 76,4%
René-Lévesque 63,1% 58,7% 62,0% 70,0%
Îles 65,7% 65,8% 62,2% 72,1%
Gaspésie (total) 62,7% 63,4% 63,5% 70,2%