Québec confirme l’expansion de la pêche au bar rayé

Québec confirme l’expansion de la pêche au bar rayé

La limite quotidienne de bars rayés passera de deux à trois pour 2018.

Crédit photo : Photo Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

À l’aube de la saison de pêche au bar rayé, qui débutera ce 15 juin, le gouvernement du Québec a confirmé aller de l’avant avec les propositions présentées au printemps.

À priori, la zone est largement agrandie, elle qui était auparavant limitée de la Baie-des-Chaleurs jusqu’à Gaspé. Les amateurs de la Haute-Gaspésie, de la Matanie et du Bas-Saint-Laurent pourront donc maintenant pêcher le bar rayé puisque le secteur est étendu jusqu’à Rimouski (le ministère de la Faune proposait initialement jusqu’à Mont-Joli).

En fait, les pêcheurs de pratiquement tout l’Est du Québec pourront en profiter puisque la zone autorisée recouvre la majeure partie du golfe Saint-Laurent jusqu’à Blanc-Sablon, englobant également les Îles-de-la-Madeleine et l’île d’Anticosti.

Qui plus est, la proposition de faire passer la limite quotidienne de prises de deux à trois a également été retenue. Enfin, les pêcheurs du barachois de la rivière Malbaie (incluant les embouchures des rivières Beattie, Murphy et Portage) se pourront eux aussi conserver leurs prises alors qu’ils devaient les remettre à l’eau depuis la réouverture de cette pêche en 2013.

Notons en terminant que la possibilité de permettre la pêche aux bars rayés dans certaines rivières pour la saison 2019 fait également l’objet de discussions et les intentions du gouvernement devraient être connues dans la prochaine année.