Coup de cœur du jury pour la Gaspésienne no 20

Coup de cœur du jury pour la Gaspésienne no 20

La Gaspésienne no 20 fait maintenant partie intégrante du Musée de la Gaspésie.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Jean-Philippe Thibault

Après une première édition en 2015, les Prix du patrimoine de la Gaspésie étaient de retour cette année pour reconnaître et mettre en lumière des actions en matière de préservation et de mise en valeur du patrimoine.

Lors de sa délibération, le jury a tenu à remettre une mention Coup de cœur à l’une des candidatures soumises qui n’a pas été retenue dans la catégorie dans laquelle elle avait été déposée, mais qui se démarque tout de même par son caractère original et novateur. Cette mention spéciale est ainsi allée au Musée de la Gaspésie pour son projet « Il faut sauver la Gaspésienne no 20 ».

Le jury a souligné que le tout revêtait un caractère exemplaire, tant par son aspect novateur que par son rayonnement, et que le Musée avait réussi à rallier beaucoup de collaborateurs, en plus d’impliquer la population locale de façon active. « Les actions et les retombées d’un tel projet sont incalculables : sauvegarde d’un vestige du patrimoine maritime mobilier, bonification des connaissances historiques, implication et mobilisation citoyenne, fierté et identification ainsi que bonification de l’offre touristique », indique le président de Patrimoine Gaspésie, Jean-Marie Fallu.

Les autres gagnants

Dans les autres catégories, le lauréat du prix Action individuelle est Michel Goudreau de Pointe-à-la-Croix pour sa grande implication dans la préservation et la mise en valeur du patrimoine gaspésien, et particulièrement pour la sauvegarde du patrimoine de la Ristigouche. L’organisme lauréat du prix Action institutionnelle est le Camp Théâtre de l’Anse  pour le projet « Quand le théâtre rime avec patrimoine ». Enfin, l’entité municipale lauréate du prix Action municipale est la MRC du Rocher-Percé pour le projet « Les prix Mémoires vivantes », visant à sauvegarder et à mettre en valeur le patrimoine culturel matériel et immatériel sur son territoire.

En 2015, les lauréats avaient été Fernand Alain de Paspébiac (Action individuelle), le Comité du Holy name Hall de Douglastown (Action institutionnelle), la Ville de Percé (Action municipale) et Maryse Goudreau (Coup de cœur du jury).

En résumé

Prix Action individuelle : Michel Goudreau

Prix Action institutionnelle : Camp Théâtre de l’Anse

Prix Action municipale : MRC du Rocher-Percé

Coup de cœur du Jury : Musée de la Gaspésie