Une personne arrêtée à Galt

Une personne arrêtée à Galt

Un véhicule de la SQ sortant ce soir du site occupé par les manifestants.

Crédit photo : Photo Le Pharillon - Jean-Philippe Thibault

La Sûreté du Québec a procédé ce soir au démantèlement du blocage du chemin forestier menant au puits Galt no 4 de Junex.

Un blindé de la SQ, des négociateurs et une ambulance se sont rendus sur le site en fin de journée afin de sécuriser les lieux. Un hélicoptère a également survolé le périmètre. Lors de l’opération, une personne a été arrêtée. Son identité demeure inconnue pour l’instant. Par voie de communiqué, la SQ a souligné que les personnes impliquées pourraient notamment faire face à des accusations de méfaits, d’introduction par effraction, de troubler la paix et de prise de véhicule sans permission. Plusieurs bris d’équipements de sécurité ont été constatés de même que l’usage sans permission de machinerie lourde. La SQ se gardant de tout autre commentaire pour le moment et l’accès au site étant toujours interdit, impossible de savoir le nombre de manifestants qui étaient sur place. Environnement Vert Plus estimait plus tôt qu’ils pouvaient être environ une cinquantaine.

Rappelons que depuis plusieurs jours, les policiers tentent à l’aide de négociateurs d’entrer en contact avec les manifestants afin de trouver une solution pacifique à l’occupation des lieux, mais ces derniers refusent d’ouvrir le dialogue. Plusieurs infractions, dont des méfaits, ont été constatées sur place. Le site devait être remis à Junex aux termes de l’opération policière. Le groupe anonyme qui occupait le puits Galt no 4 réclamait le retrait des opérations de l’entreprise pétrolière.

  • Gilbert Bourget

    Introduction par effraction… C’est aussi une introduction par effraction et un acte criminel de la part de Junex que de vouloir extraire (encore plus de façon non conventionnel) du pétrole ou autre produits qui produisent des gaz à effet de serre alors que les premiers ministres canadien et québécois ce sont engagé au somment de Paris à les réduire. Nous devons stopper tout forage en Gaspésie comme ça c’est fait à Anticosti. Un beau BRAVO aux manifestants…