Mort d’un étudiant au Cégep : la coroner conclut à un accident

Mort d’un étudiant au Cégep : la coroner conclut à un accident

La coroner a conclu que la mort d'Ewan Soulard en octobre dernier était purement accidentelle.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Jean-Philippe Thibault

Le rapport d’investigation du coroner a conclu qu’Ewan Soulard, cet étudiant qui a succombé à une chute en tombant du toit du Cégep de la Gaspésie le 6 octobre dernier, est décédé accidentellement.

Aucune dispute n’a eu lieu sur le toit et rien de suspect n’a été signalé aux enquêteurs. Des analyses toxicologiques ont révélé une légère présence d’alcool dans le sang de 39 mg/dl, soit deux fois moins que la limite permise pour conduire une automobile. Aucune autre substance n’a été détectée.

Dans les faits, après une soirée organisée aux résidences du Cégep, Ewan Soulard, né à Nantes, et quatre autres personnes ont décidé de monter sur le toit en passant par une cage d’escalier à l’arrière de l’établissement. Si le toit est plat au départ, la portion suivante possède deux versants en tôle, est givrée et possiblement glissante puisque la température enregistrée se situait alors sous le point de congélation, quelques minutes avant minuit.

Le jeune étudiant de 18 ans a tout simplement perdu pied et n’a pu s’agripper dans sa chute d’une douzaine de mètres. Les policiers et ambulanciers qui sont arrivés trois minutes après avoir reçu l’appel d’urgence n’ont rien pu faire. Le décès a été constaté à l’hôpital de Gaspé.

Recommandation

Pour son investigation, la coroner Mélissa Amélie Plourde s’est rendue sur place pour analyser le tout et mieux comprendre les circonstances de l’événement. Le Cégep ayant déjà annoncé que des mesures correctives allaient être apportées pour restreindre l’accès au toit, la coroner encourage la direction à terminer cette démarche et celle visant à sensibiliser les étudiants au risque d’agir de la sorte.