Les actionnaires de Junex choisissent l’albertaine Cuda Energy

Les actionnaires de Junex choisissent l’albertaine Cuda Energy

En calculant un taux de récupération de 10%, environ 8 millions de barils seraient prélevés à Galt. Une trentaine de puits seraient forés selon le plan de développement présenté aux actionnaires en juin.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Jean-Philippe Thibault

Junex n’a pas succombé aux avances de Ressources Utica qui à trois reprises avait fait de l’œil à la compagnie en lui soumettant à chaque fois une offre non sollicitée.

Le mariage sera plutôt consommé entre Junex et la société albertaine Cuda Energy, les actionnaires de Junex ayant préféré cette option dans une très forte majorité de 98,9%, selon ce que rapportait Le Devoir. Cuda Energy a été la première à se manifester pour se fusionner avec Junex.

Après la fusion de Pétrolia avec Pieridae Energy en octobre, c’est donc au tour de Junex d’être avalée par une société de l’ouest du pays. Les deux entités avaient déjà annoncé plus tôt qu’elles se regrouperaient en vue de créer une nouvelle société de production de pétrole léger sous le nom de Cuda Oil and Gas. L’entente officielle devrait être conclue vers le 10 août.

La nouvelle entreprise sera dirigée par l’équipe de direction actuelle de Cuda Energy. Le conseil d’administration sera quant à lui composé de sept représentants de Cuda et deux autres issus de Junex, dont le président Jean-Yves Lavoie.

Cette dernière est en attente d’un bail d’exploitation depuis deux ans pour son site Galt, à une vingtaine de kilomètres de Gaspé en direction de Murdochville. Selon le plan de développement présenté aux actionnaires, une trentaine de puits seraient forés sur environ 20 km2. En calculant un taux de récupération de 10%, environ 8 millions de barils seraient prélevés. Rappelons que Ressources Québec a annoncé un investissement de 8,4 millions de dollars dans le projet en août 2017 en échange de 17% dans les propriétés conjointes composant le projet de Galt.