Gaspé accueillera le site portuaire de Pétrolia et Tugliq

Gaspé accueillera le site portuaire de Pétrolia et Tugliq

Les groupes rejettent tout projet d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures au Québec.

Pétrolia et Tugliq Énergie ont annoncé ce matin qu’ils jetaient leur dévolu sur la Ville de Gaspé pour accueillir la barge de liquéfaction flottante au cœur de leur projet d’alimentation de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec en gaz naturel.

Le projet prévoit que les ressources gazières extraites du puits Bourque à Murdochville seront transportées à l’aide d’un gazoduc et liquéfiées sur une barge flottante située à quelques mètres de la péninsule gaspésienne. Les dirigeants ont souligné que ce sont des considérations environnementales et les standards de sécurité élevés qui ont guidé la décision entourant le choix du site.

Le  projet devrait se traduire par la création de quelque 200 emplois dont 50 pour les opérations de la barge, 10 en soutien à l’opération et 140 sur le site de Bourque, sans compter les emplois indirects et les retombées pour les fournisseurs locaux.

Conditionnellement à l’obtention de toutes les autorisations requises, la distribution de gaz pourrait démarrer vers 2019.

« Nous ne pouvons que nous réjouir aujourd’hui du choix de la Ville de Gaspé, mais également de franchir cette étape supplémentaire vers la concrétisation du projet de desserte en gaz naturel liquéfié. Le site sélectionné annoncé, nous pourrons nous tourner vers l’avenir et amorcer au cours des prochains mois les travaux qui permettront de créer plusieurs emplois dans la région », explique le président-directeur général de Pétrolia, Alexandre Gagnon.

Autres facteurs

Hormis les enjeux environnementaux et les questions de sécurité, les responsables soulignent que plusieurs facteurs ont conduit au choix de Gaspé : les vents, les courants, les marées et la variation du niveau de l’eau, la présence de brise-glace, les infrastructures existantes, le trafic maritime et les configurations pour éventuellement définir un tracé de gazoduc.

Au cours des prochaines semaines, Tugliq prévoit lancer ses études de préfaisabilité pour l’aménagement du gazoduc reliant le puits Bourque jusqu’au port de Gaspé, ainsi que des études de retombées économiques. En mettant à profit l’autoroute maritime, le gaz serait acheminé par bateau sur la Côte-Nord ou ailleurs dans le Nord-du-Québec, permettant notamment aux industriels de s’affranchir du mazout.

Information aux citoyens

Des bureaux d’information devraient ouvrir leurs portes pour fournir toute l’information nécessaire aux personnes intéressées. Un comité de suivi sera aussi mis sur pied avec les citoyens de Murdochville afin de coordonner les prochaines étapes des travaux de Pétrolia avec les municipalités. Des rencontres se tiendront également avec les représentants de la MRC afin d’optimiser les retombées économiques pour la région.

« Tout au long du processus et des étapes subséquentes, nous comptons miser sur l’échange, la transparence et la collaboration pour façonner un projet qui répond aux aspirations des Nord-Côtiers et qui sera à l’image des Gaspésiens. Rarement a-t-on vu une aussi grande unanimité à l’endroit d’un projet et nous entendons continuer de rallier municipalités, partenaires et élus autour d’une vision mobilisatrice et créatrice de richesse », a remarqué Laurent Abbatiello, vice-président principal de Tugliq.

Les élus se réjouissent

Sans grande surprise, le maire de Gaspé Daniel Côté s’est dit très satisfait de cette annonce et entend collaborer pleinement avec les deux entreprises. « Nous sommes heureux que le port de Sandy Beach ait été retenu et nous entendons contribuer activement à la genèse de ce grand projet. Les promoteurs pourront compter sur toute notre collaboration dans sa réalisation, qui envoie un signal clair quant à l’importance que revêt le port industriel de Gaspé comme outil de déploiement de la Stratégie maritime du Québec. Nous tenons aussi à souligner la volonté des promoteurs de miser sur la transparence et le partenariat avec le milieu et avec les municipalités, ce qui sera un gage de succès économique, environnemental et social. »

Même son de cloche du côté de la préfète Délisca Ritchie-Roussy, également mairesse de Murdochville, qui voit cette annonce comme une bonne nouvelle pour l’ensemble de la MRC. « Voilà un projet respectueux des communautés d’accueil et bénéficiant d’une large acceptabilité sociale qui permettra de renforcer le tissu économique de notre région. Je me réjouis de l’intention des promoteurs de voir les retombées de ce projet partagées avec l’ensemble des municipalités de la MRC », conclut-elle.