Desjardins donne 250 000$ pour Petite-Vallée

Desjardins donne 250 000$ pour Petite-Vallée

Plus de 500 000$ ont été amassés jusqu'ici pour la reconstruction de la Vieille Forge.

Crédit photo : Village en chanson de Petite-Vallée

Le Mouvement Desjardins injecte 250 000 $ pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée.

Desjardins est un partenaire depuis de nombreuses années et collaborateur majeur depuis 1998 du Festival en chanson. L’institution financière souligne que cet événement est une pierre angulaire de développement à Petite-Vallée et un moteur économique pour toute la Gaspésie. « [Ça] joue un rôle incontournable pour la découverte des talents d’ici. Plus qu’une contribution financière, notre geste est le témoignage de notre engagement envers les jeunes et pour les initiatives qui animent nos régions », a tenu à souligner Guy Cormier, président et chef de la direction de Desjardins.

La somme provient plus spécifiquement du Fonds de développement des régions créé en 2016 avec à la clef 100 millions de dollars sur 3 ans. L’argent provient des excédents du Mouvement Desjardins et vise notamment à soutenir des projets porteurs et d’innovation sociale pour les régions, afin d’enrichir les communautés.

« La contribution de Desjardins arrive comme un baume dans cette épreuve et souhaitons qu’elle soit une invitation pour d’autres partenaires à contribuer à la reconstruction de notre phare culturel », a pour sa part indiqué Alan Côté, président et directeur général du Festival en chanson.

Rappelons que le Théâtre de la Vieille Forge a été ravagé par un incendie en août dernier et que la campagne de financement intitulée Autour du feu pour Petite-Vallée espère amasser 1 million de dollars pour sa reconstruction. Avec cette somme, ce sont 750 000$ qui ont été amassés jusqu’ici. « Je suis très touchée par ces contributions annoncées par nos institutions et par la population à ce jour, souligne la présidente de la campagne, Claudine Roy. La reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée sera possible, car ensemble, nous avons le désir d’assurer la survie de ce pan historique et essentiel au rayonnement de notre culture québécoise. Depuis 35 ans, c’est tout un village qui fait la fierté de notre belle et grande région. Je suis immensément fière et émue de constater ce grand mouvement de solidarité. »