Le Championnat québécois de sauvetage à Haldimand ce week-end

Le Championnat québécois de sauvetage à Haldimand ce week-end

La journée de vendredi mettra en vedette les athlètes juniors de 5 à 14 ans alors que la fin de semaine se poursuivra avec les catégories 15-18 ans, libres (15 ans et plus) et maîtres (30 ans et plus).

Crédit photo : Photo Gracieuseté Société de sauvetage

Le Championnat québécois de sauvetage Plage 2018 se tiendra cette fin de semaine – du 3 au 5 août – à la plage Haldimand de Gaspé. Plus de 125 sauveteurs de partout en province prendront part à cet événement qui se déroulera ici pour la première fois depuis 1989.

La journée de vendredi mettra en vedette les athlètes juniors de 5 à 14 ans alors que la fin de semaine se poursuivra avec les catégories 15-18 ans, libres (15 ans et plus) et maîtres (30 ans et plus).

La ville hôtesse comptera par ailleurs sur une délégation de 15 athlètes. « Gaspé était l’une des puissances du sauvetage sportif durant les années 1990, donc la présence d’une équipe locale à cette édition est l’un des objectifs qu’on s’était fixé », indique Marie-Hélène Paquette, présidente du Rouville Surf Club.

Parmi les autres participants, ces championnats incluront la présence de trois membres de l’équipe nationale canadienne qui prendront part aux World Lifesaving Championships à Adélaïde, en Australie, au mois de novembre. Il s’agira donc d’une occasion en or de voir en action Manuelle Charbonneau (Val d’Or), Sarah-Laurence Morin (Montréal) et Alexandre Dauphin-Laprise (Alma). « Il s’agira d’une belle opportunité pour ces athlètes de se préparer en vue de cette compétition internationale ainsi qu’aux autres participants de se mesurer à quelques-uns des meilleurs athlètes au pays », remarque pour sa part Martin Leprohon, le commissaire national du sport.

Appuis locaux

La compétition, qui est homologuée par la Société de sauvetage, est organisée par le Rouville Surf Club (Montréal), qui s’est mérité le titre de Champion canadien de sauvetage sportif en 2016. Les membres de ce club avaient effectué une première visite de planification en décembre dernier et avaient été éblouis par le potentiel du site de compétition ainsi que par l’appui des résidents locaux. « On a notamment pu compter sur l’aide de Stéphane Brochu (FMBM) et Julie Lefebvre, qui connaît non seulement très bien la communauté locale, mais qui a également participé à des compétitions de sauvetage sportif dans les années 1990 », explique Caroline Pierre, responsable de l’accueil et de l’hospitalité pour ces championnats.

Rappelons que le sauvetage sportif est le seul sport qui a été fondé dans un but humanitaire. La Société de sauvetage – les experts en surveillance aquatique – est l’organisme directeur du sauvetage sportif, un sport reconnu par le Comité International Olympique et la Fédération des Jeux du Commonwealth.

La Société de sauvetage œuvre depuis plus d’un siècle dans le but de sauver des vies au Canada grâce à ses programmes de formation, son programme d’éducation du public Aqua BonMD, sa recherche sur les incidents aquatiques, sa gestion de la sécurité aquatique et du sauvetage sportif. Plus d’un million de Canadiens participent aux programmes de natation, de sauvetage, de surveillance aquatique, de premiers soins et de leadership de la Société au Canada chaque année.