Baleines noires : pas d’exemption pour les pêcheurs en eaux peu profondes

Baleines noires : pas d’exemption pour les pêcheurs en eaux peu profondes

Les mesures temporaires actuellement prévues pour protéger les baleines noires demeureront en place.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Archives

La demande des pêcheurs en eaux peu profondes (10 brasses) de n’être pas soumis à la fermeture temporaires de zones suite à l’observation de baleines noires n’a pas été retenue par Pêches et Océans Canada.

Dans un communiqué envoyé en fin de journée vendredi, le ministère a indiqué que les mesures temporaires actuellement prévues demeureront en place. « Les fermetures appliquées dans ces zones de pêche représentent le meilleur moyen de protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord contre les empêtrements dans des engins de pêche », est-il mentionné.

Pêches et Océans considère que ces mesures, combinées aux limitations de vitesse imposées par Transports Canada, sont cruciales pour empêcher que les baleines subissent des préjudices supplémentaires.

Rappelons que le 1er juin, l’Union des pêcheurs des Maritimes et le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie avaient demandé une exemption pour leurs membres en eaux peu profondes, ce à quoi le gouvernement fédéral n’a pas consenti. « Le monde entier nous observe pour voir comment nous relevons ce défi, et nous sommes soucieux des répercussions que pourrait subir le commerce en raison de nos choix. »