Le bac brun dès le mois de juin à Gaspé

Le bac brun dès le mois de juin à Gaspé

La Ville de Gaspé procédera maintenant aux trois collectes, soit les déchets, la récupération et le compostage.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Archives

Le bac brun arrivera finalement à Gaspé au mois de juin.

Près de 6 ans après l’ouverture du site de compostage de Chandler, où seront envoyés les résidus de table et autres matières organiques, ces derniers auront maintenant la chance de se trouver une seconde vie au lieu de se retrouver à l’enfouissement.

La distribution des bacs bruns se fera en mai et une campagne d’information aura lieu au préalable. La collecte se fera à toutes les semaines, alors que les déchets continueront à être cueillis aux deux semaines. Un calendrier des collectes sera distribué dans chaque foyer à la mi-décembre.

Économies

Aucune augmentation de taxe n’est prévue en 2018 pour la mise en place des bacs bruns, malgré l’instauration de cette troisième collecte. Les économies réalisées en envoyant moins de déchets vers l’enfouissement devraient venir éponger les coûts inhérents au compostage. À long terme, le détournement des matières organiques vers Chandler devrait aussi augmenter la durée de vie du lieu d’enfouissement technique (LET) de Gaspé.

Ce dernier a ouvert ses portes en 2003 et devait initialement être utilisable jusqu’en 2030, à raison de 28 000 tonnes de matières enfouies annuellement. La moyenne tourne cependant autour de 22 000 ou 23 000 tonnes maintenant. En comparaison, en 2013, après un an de compostage dans la MRC Rocher-Percé, ce sont 1 300 tonnes de matières organiques qui avaient été détournées de l’enfouissement sur l’ensemble du territoire. Il faut dire que plus de 90 % des institutions, commerces et industries avaient répondu à l’appel.

Rappelons aussi que l’écocentre de Gaspé a ouvert ses portes en septembre dernier. La Ville estimait alors qu’entre 1 500 et 2 000 tonnes de matériaux qui étaient jadis ensevelis pourraient dorénavant être récupérés à cet endroit. Toutes ces démarches pour la gestion des matières résiduelles devraient améliorer l’empreinte environnementale et réduire les coûts d’enfouissement.

« Ainsi, nous réaliserons des économies sur le traitement de nos matières résiduelles, nous allongerons la durée de vie de notre LET et nous nous approcherons ou dépasserons les objectifs fixés par le gouvernement du Québec à cet égard », a expliqué le maire Daniel Côté via communiqué.

Moins de déchets

Sur le site web de la Ville de Gaspé, on indique que le compostage domestique permet de réduire jusqu’à 40 % le volume de déchets. Le tout pourrait représenter une diminution de l’enfouissement de l’ordre de 6 000 tonnes annuellement, ce qui représenterait des économies possibles de près de 500 000 $ par année.

Différents documents seront distribués dans les prochains mois concernant l’instauration de cette collecte. Des séances d’informations pour le public sont également prévues avant le début du service.

Matières acceptées

– Restes de table

– Feuilles mortes, paille, foin, tourbe, plantes

– Produits laitiers, coquilles de noix, pain

– Viande, volaille, poissons, fruits de mer

– Sachets de thé et de tisane, desserts, café

– Essuie-tout, serviettes de table, mouchoirs

– Journaux et papiers souillés (boîtes à pizza, papiers à muffins, napperons)

Matières refusées

– Cendres

– Styromousse

– Sacs de plastique

– Couches et produits sanitaires

– Résidus domestiques dangereux

– Sacs compostables ou biodégradables