Année record pour la TDLG à bottine

Année record pour la TDLG à bottine

En additionnant les bénévoles, ils seront près de 200 à s'élancer dans les sentiers gaspésiens.

Crédit photo : Photo TLDG / ricochetdesign.qc.ca

Le coup d’envoi de la 4e édition de la TDLG à bottine se fera ce samedi 23 septembre à Bonaventure avec un nombre record de 170 participants. La précédente marque était de 155 marcheurs.

L’engouement est donc toujours bien présent pour cette aventure entre mer et montagnes, qui sillonnera cette année le nord et le sud de la Gaspésie pour se conclure dans le parc national Forillon. Il y en aura pour tous les goûts avec au départ une randonné en bord de mer à Bonaventure, l’Île aux Pirates et le Bioparc, puis direction les Chic-Chocs afin de faire l’ascension des monts Xalibu, Arthur-Allen, Blizzard, Albert et Pic-de-l’Aube. Les marcheurs convergeront ensuite vers Petite-Vallée et pourront visiter le mont Didier et le Camp en chanson, pour saisir quelque peu la mesure de la mésaventure qui a affecté la communauté lorsque le Théâtre de la Vieille Forge a été la proie des flammes. « Avec la tragédie qui a frappé le village, nous voulons que les gens de Petite-Vallée sachent que nous sommes plus que jamais en marche avec eux. Nous ferons en sorte que notre escale soit festive et tournée vers l’avenir! », lance Claudine Roy, présidente de la TDLG et également présidente de la campagne de solidarité pour la reconstruction de la Vieille Forge. Les participants finiront leur périple au bout du monde au Cap Gaspé et au mont Saint-Alban. En additionnant les bénévoles, ils seront près de 200 à s’élancer dans les sentiers gaspésiens.

Un prétexte

Au-delà du défi sportif, l’objectif reste toujours le même, à savoir attirer les visiteurs en Gaspésie et leur faire remarquer l’étendue des charmes de la région. « L’activité sportive elle-même c’est un prétexte pour venir faire découvrir notre pays de Gaspésie, notre culture, notre bouffe et les humains qui l’habitent. C’est comme ça qu’on a bâti 15 ans de TDLG […]  Quand on a parti ça, c’était un rêve que je chérissais. Lorsqu’on va bottiner un peu partout à travers le monde, on voit qu’ici, c’est exceptionnel. Je ne me gêne pas pour dire qu’on a la plus belle région du monde entier et on n’a aucune gêne à amener les gens découvrir ce pays à bottine », ajoute Claudine Roy.

Rappelons que les Traversées de la Gaspésie proposent depuis 2003 des vacances sportives de type « tout inclus » dans les décors de la région. La 16e édition de la TDLG hivernale sera présentée à l’hiver du 17 au 24 février. Les inscriptions ont été lancées hier et une vingtaine de participants ont déjà répondu à l’appel. Dans son ensemble, l’OBNL les Traversées de la Gaspésie compte sur un budget annuel variant entre 800 000$ et 1,2 million de dollars.