Alexandre Boulay officiellement candidat pour le PLQ

Alexandre Boulay officiellement candidat pour le PLQ

Le ministre régional Pierre Moreau, le candidat Alexandre Boulay et le premier ministre Philippe Couillard.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Jean-Philippe Thibault

C’était un secret de polichinelle, mais Alexandre Boulay vient d’être officiellement nommé comme candidat pour le Parti libéral du Québec dans la circonscription de Gaspé.

Le premier ministre Philippe Couillard a lui-même procédé à l’annonce mercredi à Rivière-au-Renard, patelin d’origine et lieu de résidence du candidat libéral. Le chef du PLQ n’a pas manqué de souligner les qualités de son protégé, qui se présente dans sa circonscription avec l’intention ferme de faire progresser le comté.

« Dans le cas d’Alexandre, la décision a été immédiate, a confié le premier ministre lors d’un point de presse. C’est une candidature remarquable ici en Gaspésie mais également pour tout le Québec régional. C’est clairement un gars de région qui décide de se présenter pour faire avancer son coin de pays! »

Faire rayonner la Gaspésie

Alexandre Boulay, 36 ans, directeur d’usine chez LM Wind Power à Gaspé, s’est dit animé par le développement économique de sa région et voit grand pour la suite des choses. C’est lui qui a approché le Parti libéral pour lui signifier son intérêt. « Ensemble, on peut faire encore plus, encore mieux pour notre Gaspésie et assurer aux générations futures un brillant avenir. Je veux que nos enfants, nos petits-enfants et leurs enfants puissent vivre et travailler en Gaspésie […] Je veux permettre à la Gaspésie de se connecter sur le monde », a-t-il lancé devant une soixantaine d’amis et d’élus.

Ce dernier a ajouté avoir également démontré ses capacités lors de son passage à la Ville de Gaspé en 2012 où il a piloté le démarrage de projets d’infrastructures majeures comme la Gare intermodale, la salle de spectacles et le Berceau du Canada. Quant à son choix de faire le saut dans le train libéral, Alexandre Boulay explique qu’il s’agissait du meilleur véhicule pour faire avancer La Haute-Gaspésie, le Rocher-Percé et La Côte-de-Gaspé.

« J’ai choisi le PLQ parce que j’ai la conviction qu’avec tous les membres de cette équipe de grand talent et de grande compétence, avec la crédibilité acquise grâce aux réalisations des 4 dernières années et avec l’expérience des hommes et des femmes qui se joignent à cette équipe, nous pourrons ensemble amener la Gaspésie à rayonner au-delà des frontières », précise-t-il.

Le candidat libéral a d’ailleurs pris un congé sans solde effectif dès aujourd’hui pour se lancer corps et âme dans l’aventure. D’ici aux élections, c’est Marc Frenette qui assurera le rôle de directeur d’usine par intérim, rôle qui pourrait bien perdurer puisqu’Alexandre Boulay a bien l’intention de gagner son siège à l’Assemble nationale le soir du 1er octobre.

À noter en terminant que plusieurs élus avaient fait le trajet jusqu’à Rivière-au-Renard pour cette nomination, dont les maires Daniel Côté (Gaspé), Cathy Poirier (Percé), Simon Deschênes (Sainte-Anne-des-Monts), Gyno Cyr (Grande-Rivière) et Allen Cormier (préfet en Haute-Gaspésie). L’ex-député libéral André Beaudin (1985-1994) était également du nombre, tout comme l’actuel ministre régional Pierre Moreau.