Alcool au volant : les Gaspésiens de hors-la-loi à exemple de sobriété

Alcool au volant : les Gaspésiens de hors-la-loi à exemple de sobriété

Contrairement à 2015

En deux ans, les Gaspésiens sont passés du bonnet d’âne à premiers de classe en ce qui a trait à la consommation d’alcool au volant.

En septembre 2015, un sondage Éduc’alcool démontrait que 7% des répondants de la région avaient conduit plus de 6 fois avec un taux d’alcool supérieur à la limite permise, comparativement à 1 % pour l’ensemble du Québec. Cette statistique conférait aux Gaspésiens le triste dernier rang. Hors voilà que deux ans plus tard, aucun répondant n’a avoué avoir conduit plus de 6 fois avec un taux d’alcool supérieur à la limite permise. De manière moins drastique,  au Québec, ce sont 7 % des conducteurs (ayant consommé de l’alcool dans les 12 derniers mois) qui disent avoir conduit au moins une fois après avoir consommé de l’alcool au-delà de la limite permise par la loi. Cette proportion fond comme peau de chagrin en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine et n’atteint que 2 %. Tout un revirement de situation en deux ans seulement. Mais est-ce plausible ou bien le sondage mené par la firme CROP est biaisé et déconnecté de la réalité?

« C’est certain qu’il faut prendre les sondages avec un grain de sel, mais je ne crois pas que les gens aient menti. Il y a des éléments de recherche sérieux qui permettent de croire que les gens disent la vérité. Alors, si c’est le cas, tant mieux. C’est une bonne nouvelle […] Il est possible que les gens aient simplement décidé d’être plus consciencieux. Avec l’âge, la sagesse tend à faire son œuvre. Également, les gens boivent de moins en moins à l’extérieur de leur domicile », explique le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy.

Une autre statistique semble lui donner raison, puisque les résultats de l’étude démontrent que 83 % des Québécois âgés de 15 ans et plus ont consommé des boissons alcoolisées au cours des 12 derniers mois. Le taux le plus faible se retrouve… en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, à 74%.  

Pour les curieux, à noter que la région est l’une des seules où est bu plus de bière que de vin. Ce sont 23% des Gaspésiens (23% dans tout le Québec également) qui disent consommer de la bière au moins une fois par semaine, contre 22% pour le vin (31% au Québec).