L’aide alimentaire à domicile Frozen Meals est de retour

L’aide alimentaire à domicile Frozen Meals est de retour

Les plats congelés sont préparés et emballés aux cuisines de la toute nouvelle résidence pour personnes âgées Villa des Buissonnets, au centre-ville de Gaspé.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Jean-Philippe Thibault

En arrêt depuis près d’un an et demi, le service de repas congelés à domicile Frozen Meals est finalement de retour sur le territoire de la MRC, et même un peu au-delà.

Plusieurs organismes du milieu ont mis la main à la pâte pour relancer la démarche qui à son apogée servait environ 4 000 repas annuellement aux aînés de 65 ans plus et aux personnes vivant des situations de vulnérabilité, afin qu’ils puissent être autonomes et résider dans leur milieu de vie le plus longtemps possible.

Jadis uniquement chapeauté par Vision Gaspé – Percé Now, le service avait cependant été victime de son succès, passant en quelques années d’une dizaine de clients réguliers à plus d’une cinquantaine. Sauf que Frozen Meals demeurait déficitaire et était incapable de s’autofinancer, forçant momentanément l’abandon des opérations de juin 2016 jusqu’en novembre dernier, bien que la recherche de partenaires fût toujours active.

Aujourd’hui, après beaucoup de remue-méninges et d’innombrables discussions, Multi Services, l’Office municipal d’habitation, le Centre d’action bénévole Le Hauban et l’Accueil Blanche-Goulet se sont joints à Vision Gaspé – Percé Now pour faire front commun et pouvoir relancer ces aides à domicile à prix modique. Et ce, au plus grand plaisir de ses utilisateurs. « Je suis atteinte de la maladie de Parkinson, et me procurer des repas congelés rend ma vie beaucoup plus facile. Je ne peux plus conduire, alors me rendre à l’épicerie n’est pas toujours évident », explique Martha Libby, l’une des utilisatrices.

Amortir les coûts

Depuis le 2 novembre, plus de 780 repas ont été livrés (une moyenne de 157 par mois) et une dizaine de bénévoles ont parcouru plus de 1 000 kilomètres, de Grande-Vallée à Coin-du-Banc, en passant par Murdochville. Une quinzaine de mets sont offerts et préparés dans les cuisines de la toute nouvelle résidence pour personnes âgées Villa des Buissonnets, au centre-ville de Gaspé. Une semaine sur deux, les chefs des lieux doublent, voire triplent les recettes déjà concoctées pour les résidents de l’endroit, puis emballent le tout hermétiquement, prêt pour l’entreposage et la distribution par le Centre d’action bénévole Le Hauban. En complément, l’Accueil Blanche-Goulet cuisinera des lasagnes quatre fois par année avec ses bénévoles.

En scindant les opérations avec plusieurs organismes, on espère pouvoir amortir une bonne partie des coûts et pérenniser le service. « Avant, Vision Gaspé – Percé Now s’occupait de toutes les tâches, avec une cuisinière qui faisait les repas, mais aussi les appels et les livraisons. Là, l’idée c’est de partager tout ça entre nous », explique la directrice Jessica Synnott.

Chaque repas est vendu 4$. Pour l’instant, les partenaires avouent qu’ils ne peuvent chiffrer le coût de revient, mais espèrent évidemment qu’une fois le calcul disponible, le tout soit égal ou inférieur aux quatre dollars demandés, histoire de s’autofinancer.

« Le fait de faire les recettes à même un menu déjà établi dans une résidence de personnes âgées, ça permet aussi d’amortir les coûts de production. Il n’y a pas une personne spécialement affectée à faire uniquement les repas congelés. C’est à même un menu déjà existant alors pour les achats et la production, c’est nettement avantageux », analyse de son côté le directeur de Multi Services, André Richard.

Pour l’instant, Frozen Meals est toujours en période de rodage, mais les demandes ne cessent d’augmenter de semaine en semaine. En fait, près d’une cinquantaine de clients utilisent régulièrement les repas congelés et la médiatisation de la relance de cette initiative locale risque fort bien à Vision Gaspé – Percé Now et ses partenaires d’atteindre rapidement leur vitesse de croisière. Pour plus d’informations, contactez le Centre d’action bénévole de votre secteur.