La Gaspésie s’organise


Publié le 18 mai 2017

Quelque 140 personnes de toute la Gaspésie ont participé au Forum Gaspésie.

©Gracieuseté

RÉGION. Quelque 140 personnes de tous horizons et de partout en Gaspésie ont participé au Forum Gaspésie, qui avait pour objectif principal de définir les grandes orientations à privilégier pour le développement de la région.

En effet, cet exercice de concertation découlait d’une demande du gouvernement dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), qui mettra à la disposition des régions, à compter de cette année, des crédits additionnels. En Gaspésie, ce montant serait de 1,7 M$ pour la première année.

Parmi les participants, on retrouvait une quarantaine d’élus, une quinzaine de représentants de ministères, ainsi que de nombreux représentants de la société civile et quelques citoyens. « L’objectif était de se jaser. On attendait depuis longtemps un événement comme ça. On voulait avoir une priorisation d’actions et d’axes de développement », indique le président de la Table des préfets, Guy Gallant.

« Le Forum avait plusieurs objectifs, soit de redéployer un lieu de discussion entre les acteurs du milieu, de parler des défis et des problématiques, et aussi de se mettre en action », note David Bourdages, directeur général du CIRADD, qui avait été mandaté pour coordonner l’événement.

Travaux

Les discussions se sont déroulées autour de huit thématiques : Occupation dynamique du territoire, démographie et service de proximité; Éducation, enseignement, recherche et innovation; Loisir, sport, culture; Créneaux d’excellence (éolien, pêche et aquaculture et récréotourisme); Transport et communication; Milieu de vie et environnement; Faune, forêt, agriculture et agroalimentaire; et Gouvernance. De ceux-ci sont ressorties 24 orientations, qui ont mené à l’élaboration d’une quarantaine d’actions concrètes envers lesquels les partenaires se sont engagés à travailler.

Certaines de ces orientations pourraient se réaliser à court terme, tandis que d’autres, qui impliquent des changements majeurs, ont un horizon plutôt à très long terme. « Certaines peuvent se faire cette année. Celles où il y a des volontés très claires se réaliseront assez vite si tout le monde met l’épaule à la roue », commente Guy Gallant. En outre, certaines sont déjà en action, comme la mise en place de la stratégie numérique.

Suite des choses

Ces actions ont été prises en charge, soit par la Table des préfets, ou encore par d’autres organisations, qui devront les guider et travailler à leur réalisation. « Ce que j’ai aimé, c’est que les gens se sont donnés le mandat d’être porteurs de ces orientations et de faire le suivi », note M. Gallant.

Ce qui distingue ce forum, selon ses organisateurs, c’est qu’il y a une suite prévue à ce qui en est ressorti. « Je suis content que ce forum ne se termine pas à 17 h. Il y aura une suite. C’était un premier pas », note David Bourdages. Un comité composé de représentants du CIRADD, de la société civile, de la Table des préfets, des maires des organisations et des ministères a été mis en place afin d’assurer une continuité.

FARR

L’évènement avait également pour objectif d’alimenter la réflexion des élus dans leur démarche de priorisation des enjeux nécessaire à la mise en place du FARR et au renouvellement du plan d’action OVT (occupation et vitalité des territoires).

Pour ce qui est du FARR, des axes représentant les priorités d’investissement seront définis, qui pourront permettre aux acteurs d’appliquer pour du financement et réaliser les actions. Ces axes prioritaires devront être définis aux deux ans. Cette année, c’est autour de six priorités que s’articulera le plan pour la région.

Pour ce qui est de l’OVT, rédigé au niveau gouvernemental, il contiendra un chapitre pour la Gaspésie qui doit ensuite servir à définir les plans d’actions des directions régionales des ministères, explique M. Gallant.

« C’est le temps de passer à l’action. Les gens ont faim, veulent que ça bouge, et la responsabilité de le faire, on se l’est donnée ensemble », conclut Guy Gallant.