Gaétan Lelièvre s'excuse et siégera comme député indépendant


Publié le 16 mai 2017

Gaétan Lelièvre, député de Gaspé.

©Photo TC Media – Jean-Philippe Thibault

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, a été chassé mardi du caucus péquiste, après avoir reconnu s’être placé dans le passé dans une situation apparente de conflit d’intérêts. Il siégera désormais à titre indépendant.

Il a reconnu avoir reçu divers cadeaux d’une firme d’ingénierie, Roche, alors qu’il était directeur général de la ville de Gaspé, avant de se lancer en politique. Il a occupé ce poste de 2001 à 2010. Gaétan Lelièvre, qui a été ministre dans le gouvernement Marois, est député depuis 2012.

En point de presse, mardi matin, le chef péquiste Jean-François Lisée a reproché à son député de ne pas l’avoir informé des faits étalés mardi dans les journaux de Québecor, qui ont mis la main sur une série de courriels compromettants.

M. Lelièvre a fait son mea culpa, mardi, affirmant au côté de son chef qu’il n’aurait pas dû accepter ces avantages et qu’il aurait dû en revanche dévoiler ces faits à sa formation politique, qui se fait un devoir de respecter les plus hauts standards d’intégrité. Il a présenté ses excuses. MM. Lelièvre et Lisée n’ont pris aucune question des journalistes.

Les faits reprochés, qui datent de 2008-2009, avaient été rapportés à la Commission Charbonneau. Dans son témoignage à la commission, M. Lelièvre avait nié avoir reçu des cadeaux en échange de contrats donnés par la Ville de Gaspé.