Escale Gaspésie attend plus de 30 000 croisiéristes cette année

Escale Gaspésie attend plus de 30 000 croisiéristes cette année

La saison débutera ce samedi 5 mai à Percé avec la présence du Fram de la compagnie Hurtigruten.

Crédit photo : Photo Le Pharillon – Jean-Philippe Thibault

Pour sa dixième saison, Escale Gaspésie devrait recevoir très exactement 30 656 croisiéristes, une hausse de plus de 50% comparativement au bilan catastrophique de l’an dernier.

Rappelons que la saison s’était terminée en queue de poisson et les prévisions record anticipées en début d’année avaient rapidement fait place à une hécatombe suite aux mesures temporaires de limitation de vitesse adoptées par le fédéral pour protéger les baleines noires. Une quinzaine d’escales avaient été annulées avec à la clef des pertes de retombées économiques d’environ 2,5 millions de dollars pour l’ensemble de la pointe gaspésienne. Un peu moins de 19 000 passagers et membres d’équipage avaient été comptabilisés alors qu’on s’attendait initialement à en recevoir plus de 43 000.

Ceci dit, les nouvelles mesures adoptées par Ottawa pour la prochaine saison, dont deux corridors au nord et au sud de l’Île d’Anticosti où la vitesse des navires ne sera pas limitée à 10 nœuds – sauf si des baleines noires y sont observées – semblent avoir convaincu la plupart des armateurs. Seules les compagnies Norwegian et Regent Seven Seas (qui opèrent respectivement le Dawn et le Navigator) ont décidé de passer leur tour en lien avec le nouveau cadre réglementaire de limitation de vitesse dans une partie du golfe Saint-Laurent. Les six annulations au total ne sont cependant pas sans conséquence et représentent tout de même des pertes de retombées économiques d’environ un million de dollars, avec près de 9 500 excursionnistes potentiels en moins. Le Queen Mary II, qui l’an dernier avait dû opter à la dernière minute pour Sept-Îles au lieu de Gaspé – malgré un passage remarqué en 2016 – ne sera pas de retour lui non plus. Le Dawn était par ailleurs le plus gros bateau de croisière prévu au calendrier 2018 avec ses 2 476 passagers et 1 069 membres d’équipage.

Le chef d’escale Stéphane Sainte-Croix est cependant d’avis que tous ceux qui avaient à annuler leur escale l’ont déjà fait et que le calendrier présenté aujourd’hui au public devrait ressembler à ce qui sera aperçu sur les eaux gaspésiennes.

« En fait, les compagnies attendaient impatiemment le cadre réglementaire pour prendre leur décision. C’est un indicateur très fort de notre valeur sur le marché. Ça aurait été facile rendu au mois de mars de tout simplement nous mettre « out » des programmes. Mais outre Norwegian Cruise, on n’a pas de mauvaises nouvelles et pour nous c’est très rassurant […] Je suis très confiant pour la suite. Ceux qui avaient à nous dire des mauvaises nouvelles et bien c’est fait. »

Croisières domestiques

Stéphane Sainte-Croix est également particulièrement satisfait de revoir le CTMA Vacancier en provenance des Îles-de-la-Madeleine à une douzaine d’occasions du 20 juin au 5 septembre. Ce dernier sera à Gaspé pour une deuxième année consécutive après avoir remplacé au pied levé Chandler, dont le quai a été fermé par Ottawa en 2016 en raison du manque de sécurité.

« Honnêtement, la ligne de croisières qui nous inspirait le plus de craintes était celle de nos amis des Îles-de-la-Madeleine. Il y a une récurrence à toutes les semaines et un développement des excursions autour. Le fait de maintenir au programme le CTMA, c’est une très bonne nouvelle au sens où c’est un navire qui demande plus de contraintes pour s’adapter et qui n’est pas optimal pour naviguer à 10 nœuds et moins. Ils ont su s’adapter et on souligne ça avec grand plaisir », explique le chef d’escale. À lui seul, le navire apportera à Gaspé quelque 6 600 passagers et membres d’équipage au fil de l’été.

Au total, ce sont 42 escales qui sont prévues cette année à Percé ou à Gaspé. Les 30 656 croisiéristes attendus se rapprochent de la saison 2016 alors que 32 694 passagers et membre d’équipage avaient été comptabilisés. La saison débutera ce samedi 5 mai à Percé avec la présence du Fram de la compagnie Hurtigruten alors que le Pearl Mist ouvrira celle de Gaspé le samedi 26 mai.